3 questions au … CFC, partenaire du Palmarès MediaPro 2021

Anouk MARIENNEAU, Directrice du département Communication du CFC, répond à nos questions.

Le CFC œuvre pour la presse professionnelle : expliquez-nous comment ?

Le CFC permet aux éditeurs de presse de contrôler et de valoriser les rediffusions de leurs contenus dans les secteurs professionnel et pédagogique.
En représentant collectivement les éditeurs de presse auprès des entreprises, des administrations et des établissements d’enseignement, le CFC autorise ces organisations à rediffuser des articles de presse dans le respect du droit d’auteur et il reverse aux éditeurs les montants perçus pour ces utilisations de leurs publications.
En 2020, le CFC a ainsi reversé plus de 27 M€ aux éditeurs de presse, y compris la part qui leur revient au titre de la copie privée numérique.
À l’heure où la presse redessine ses positionnements dans la réalité numérique, cette gestion collective lui permet plus que jamais de disposer de la force d’un outil centralisé pour identifier et maîtriser les rediffusions de ses contenus, recevoir la rémunération qui lui est due et ainsi continuer à produire une information fiable et de qualité..

Vous soutenez la presse BtoB au travers du Palmarès des Médias Professionnels 2021. Pourquoi est-ce important pour vous ?

50 % des sommes reversées à la presse par le CFC en 2020 concernent la presse BtoB et si la plus grande partie de ces droits proviennent des entreprises et des administrations, 30 % des copies de publications diffusées aux étudiants des universités sont issues de la presse professionnelle et spécialisée.
La presse BtoB constitue donc une source d’information et de formation essentielle dans notre société.
Soutenir son dynamisme et contribuer à son rayonnement fait pleinement partie des missions du CFC dans le cadre des montants qu’il consacre aux actions culturelles visant à favoriser la création et la diffusion des œuvres. C’est pourquoi le CFC soutient le Palmarès des Medias Professionnels depuis déjà plusieurs années.

Vous parrainez cette année le Grand Prix. À votre avis, quels sont les qualités essentielles du lauréat du Grand Prix MediaPro 2021 ?

Nous sommes entrés dans une ère où continuer à informer de manière fiable, à interroger pertinemment, à séduire son lectorat dans la forme comme dans le fond et à l’atteindre quel que soit le contexte sociétal et les évolutions technologiques, sont une gageure pour tous les éditeurs de presse.
La presse professionnelle relève depuis des mois ces défis, ils y parviennent et il sera difficile de départager les publications éligibles au Grand prix MediaPro 2021. 

Télécharger la plaquette de présentation du CFC


« Article précédent
previouse news featured image
Laurent MARIE, Directeur Général Adjoint chez RIPConsulting, éditant la solution Swyp, répond à nos questions. Quels services proposez-vous aux éditeurs de presse ? RIPConsulting est expert s...
Article suivant »
Le 2 juin 2021, lors de la 22ème édition du Palmarès des Médias Professionnels, La France Agricole a remporté le Prix de l'Édito / Article. Rosanne ARIES, Journaliste chez La France Agricole, a acc...